Charles BONTEMPS

13/9/1923 -  13/6/1946

Louis LALLEMAND

Son histoire

Dans la nuit du mercredi au jeudi 13 juin 1946 vers 1h30, les gendarmes Charles BONTEMPS et Jacques DEVIS, de la brigade de Huy, patrouillent à Moha (commune de Wanze), rue Jospeh Wauters (actuelle rue du Val Notre Dame).

Là, ils perçoivent deux hommes dissimulés dans l’encoignure d’une maison entre les numéros 325 et 326 de la rue. Ils descendent alors de leurs vélos, souhaitant procéder au contrôle des individus.



Immédiatement, ils sont la cible de coups de feu tirés par les malfrats. Charles BONTEMPS est traversé de trois projectiles tirés par le GP 9mm d’un des deux auteurs, sur les treize qui sont tirées en direction des gendarmes. Jacques DEVIS est lui aussi touché. Les deux gendarmes parviennent tout de même à riposter, DEVIS touchant le principal tireur de plusieurs impacts au niveau du dos. Les malfrats prennent cependant la fuite.
Charles BONTEMPS meurt le jour même, tandis que grièvement blessé, Jacques DEVIS peut être sauvé



Le matin du 13 juin, l’enquête suit son cours. Dans un premier temps, des chiens policiers de Belgrade-Namur tentent de remonter la piste des auteurs. Ils mènent vers un café et ensuite vers le domicile de la famille MASSET. Une perquisition est menée, au cours de laquelle les enquêteurs trouvent le nommé Roger LHOMME (photo ci-dessous), âgé de 18 ans. Il est gravement blessé par balles et soigné dans le secret.



Il ressort de l’enquête que Roger LHOMME faisait partie d’une bande de criminels, agissant dans la région de Huy depuis 1945, à qui plusieurs faits de vols à main armée sont imputés. La nuit des faits, ils s’apprêtaient à attaquer la coopérative de Moha. Au domicile, ils trouvent le GP utilisé ainsi que des butins provenant de vols antérieurs.

Son complice sera ensuite arrêté et identifié comme étant Oscar GILSOUL, qui avouera rapidement sa participation, contrairement à Roger LHOMME, qui tente de se faire passer comme étant lui aussi une victime, touché par inadvertance. Sa défense est jugée maladroite et cynique par les journaux de l’époque.

Le 2 avril 1949 les deux auteurs sont condamnés par la Cour d’assises de Liège : la peine de mort pour Roger LHOMME et les travaux forcés à perpétuité pour Oscar GILSOUL. Au cours du procès, le gendarme Jacques DEVIS rappelle les derniers moments de Charles BONTEMPS, qui trouvant la mort, dans un dernier râle, appelait sa femme et son enfant. Le président de la Cour souligne le courage de Jacques DEVIS, qui grièvement blessé, continue de tirer sur les bandits, permettant ainsi leur arrestation.



Charles BONTEMPS, âgé de seulement 22 ans, laisse derrière lui une épouse et un jeune fils. Originaire de Tournai, ses funérailles ont lieu à Grand Hallet le 17 juin au milieu d’une foule immense. Trois cents gendarmes, provenant de tout le pays, lui rendent hommage. La croix de chevalier de l’Ordre de Léopold II lui est décernée à titre posthume.


Sources :

- "A Moha, des voleurs abattent deux gendarmes en patrouille", La Wallonie, p.1, 14/06/1946.
- "Le Crime de Moha", Le Courrier de l’Escaut, p.1, 22/06/1946.
- "La Cour d’Assises de Liège juge la bande de Vinalmont-Moha", La Meuse, p.2, 28/03/1949.
- "A la Cour d’Assises", la Wallonie, p.6, 30/03/1949.

Sources des photos :

- "A Moha, dans la nuit deux gendarmes sont abattus par quatre bandits", Le Peuple, 15/06/1946.
- "A Moha, des voleurs abattent deux gendarmes en patrouille", La Wallonie, 14/06/1946.
-"Roger LHOMME conserve son cynisme et son sourire railleur… Il n’a rien fait…", La Wallonie, 30/03/1949.
-"Getuigenverhoor in het Proces tegen Dievenbende", De Volksgazet, 30/03/1949.



Vous avez des informations ou images sur cet hommage ? Contactez-nous ICI !

933 personnes ont visité cette page à la mémoire de Charles BONTEMPS

Messages et condoléances

Laissez votre message :

Info! Votre adresse Email reste secrète et cachée.







Retour en arrière

Photo :

Charles BONTEMPS

Date du décès :

13/6/1946 à 22 ans

Cause du décès :

Meurtre

Grade :


Corps d'appartenance :

Gendarmerie
Brigade de Huy

                       

Lieu du décès :

Rue Joseph Wauteurs (actuelle rue du Val Notre Dame), 4520 Moha ( Liege )

Voir la carte intéractive globale