Histoire

Introduction aux différentes forces de l'ordre belges

LA GARDE CIVIQUE EN 1831, d'après
une aquarelle de Madou - Source

La Belgique prend son indépendance des Pays-Bas en 1830. C'est donc logiquement à cette date que nous commençons à prendre en compte les membres des forces de l'ordre morts en service commandé.

À cette époque, on transforme la Maréchaussée du règne des Pays-Bas (crée en 1795 par la France sous le nom de Gendarmerie Nationale copié sur modèle) en notre propre Gendarmerie. Les Polices Municipales sont, elles, transformées en Polices Communales.
Il existe aussi dans une proportion beaucoup plus faible des Garde-Champêtre qui forment la Police Rurale dépendant des bourgmestres. Cette dernière avait été créée en 1369 par Charles V sous le nom de Garde Des Ablais.
La Garde Civique est, elle, fondée à la révolution belge le 26 août 1830 par l'unification des Gardes Bourgeoises. Lors de la Première Guerre Mondiale, la Garde Civique oppose une résistance aux troupes allemandes ce qui entraine des représailles sur ces derniers. Après ces évènements, la Garde civique n'est pas reconstituée puis placée en non-activité en 1920. Elle est finalement supprimée en 1984.
En 1919, la Police Judiciaire Près Les Parquets (parfois résumée à la Police Judiciaire) vient renforcer le système policier.
De plus, la Police Des Chemins De Fer opère dans les gares et à bord des trains de la SNCB.

Suite à certains dysfonctionnements et à la dispersion des services de police dans les années 80 et 90, l'idée d'une police unifiée commence à germer.
La loi du 7 décembre 1998 organise une police intégrée, structurée à deux niveaux; la Police Locale et la Police Fédérale. Ces deux niveaux prennent forme le 1er janvier 2001.
C'est aujourd'hui toujours en place. La Police Locale est divisée en 185 zones et la Police Fédérale agis à l'échelon national.

La mémoire

La Belgique a souvent érigé à la mémoire de ses policiers et de ses gendarmes des monuments, des plaques commémoratives ou encore des sculptures.

En 1921, on fait placer un grand monument pour les gendarmes morts en service constitué de trois statues de bronze et d'un mur avec les noms des tués.



Le 7 décembre, jour où a été promulgée la loi de la police intégrée devient la Journée de la police intégrée au cours de laquelle on honore la mémoire de tous les policiers morts en service en Belgique.

Le 7 décembre 2018 est inaugurée une plaque commémorative dédiée à tous les policiers morts en service au siège de la Police fédérale à Bruxelles.
Elle coïncide avec le 20e anniversaire de la loi sur la police intégrée.

En mémoire des membres du personnel des services de Police décédés en service
Ter nagedachtenis van de Politiediensten overleden in dienst
Zum gedenken en die im dienst verstorbenen mitarseiter der Polizei


Le samedi 7 décembre 2019, un mur de la mémoire est dressé au coeur du Polis Center en mémoire des 27 policiers morts en service depuis 2001.


Décorations

La Croix Civique

Croix civique
de 1re classe -
Source
Croix de Chevalier
de l’Ordre de
Léopold II -
Source

La Décoration civique fut instituée pour récompenser aussi bien les services rendus au pays après une longue et méritante carrière dans l'administration que les actes exceptionnels de courage, de bravoure, de dévotion et d'humanité.

La Croix Civique de Première Classe fut décernée à plusieurs policiers au fil des ans :
- Amaury DELREZ en 2018.
- Damien HENRYON en 2012.
- Gunther SEGERS et Eduard STRIJCKERS en 2010.
- Frédéric DELSART en 2009.
- Kitty VAN NIEUWENHUYSEN en 2008 (son collègue blessé recevra, lui, la Croix civique de 2e classe).
- Jean LAGEY en 1931.


La Croix de Chevalier de l’Ordre de Léopold II

L'ordre de Léopold II est une décoration qui est de nos jours attribué aux civils et aux militaires pour services exceptionnels envers le Roi et en tant que « signe de son estime personnelle ». Les chevaliers doivent avoir quarante ans. L'ordre des chevaliers est géré par le Ministère des Affaires étrangères.

Cette décoration fut décernée à ces policiers au fil des ans :
- Charles BONTEMPS en 1946.


Autres décorations

Il existe également d'autres décorations moins connues telles que :
- La médaille d'or du Mérite de la commune décernée à Kitty VAN NIEUWENHUYSEN en 2008.

Police Mémorial

PoliceMemorial.be peu après le lancement

Après le constat que, à notre connaissance, aucune liste ne répertorie les policiers belges morts en service, nous avons décidé de combler ce manque en effectuant nos propres recherches.

Après plusieurs années de recherches et plusieurs mois de travail, le 12 mai 2019, nous mettons en ligne le site PoliceMemorial.be avec environ 135 policiers répertoriés.





Associations policières

Belgian Blue Line

L’Asbl a pour but d’aider financièrement les policiers blessés lors d’accident ou d’incident grave pendant leur service ou sur leur chemin du travail.

Sources

- https://fr.wikipedia.org/wiki/Police_(Belgique)
- http://www.votrepolice.be/node/47
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Garde_civique
- http://www.nostalgie-lustinoise.be/legardechampetre.htm
- https://be-monumen.be/patrimoine-belge/monument-aux-gendarmes/
- https://bx1.be/ixelles/ixelles-plaque-commemorative-devoilee-hommage-aux-policiers-morts-service/
- https://www.sudinfo.be/id155519/article/2019-12-07/bruxelles-un-mur-de-la-memoire-pour-se-souvenir-des-27-policiers-decedes-en
- Belga