Adelin MOGENET

29/9/1908 -  12/1/1953

Léon GERARD

Son histoire

Le lundi 12 janvier 1953, le Maréchal des Logis-Chef MOGELET Adelin accompagné de l'Adjudent CLEMENT, commandant de brigade d'Anderlues sont alertés que l'habitant de la maison n°23 de la rue du Chateau à Anderlues aurait fait feu à plusieurs reprises sur la voisine de l'habitation n°31 depuis une fenêtre située à l'arrière du domicile. Cette voisine serait blessée au bras et à la jambe mais vivante.

En effet, le suspect, Alphonse MONJET était amoureux de cette voisine mais celle-ci était mariée à un autre homme. Il considérait cela comme une trahison. A la suite des tirs, il se barricade dans sa chambre, au premier étage.

Lors que les deux hommes arrivent dans la rue, à 12:05 heures, cinq coups de feu sont tirés par le suspect avec sa carabine à répétition 6mm depuis une fenêtre de l'habition. Le Maréchal des Logis-Chef MOGELET Adelin est atteint d'une balle dans la tête et d'une autre dans le coeur. Celui-ci titube et s'effondre sur le chemin. Il avait 45 ans.

Son collègue, voyant les balles éclater à ses pieds alla se réfugier et alerta les hommes de sa brigade, la brigade de Morlanwelz et le troisième Corps Mobile de Charleroi. Des cordons sont placés et les renforts arrivent sur place.



Avec un blindé, les gendarmes et policiers investissent le domicile mais font de nouveau face à des tirs. Des bombes lacrymogènes sont lancées dans la maison.

Vers 14:30 heures, un policiers monte une échelle et apperçoit le suspect qui s'est suicidé d'une balle dans la bouche. Le siège est fini.

MOGELET Adelin, habitant de la localité, était particulièrement apprécié à Anderlues. Il laisse dessière lui une femme et quatre enfants de 18, 17, 14 et 8 ans.

Le Maréchal des Logis-Chef était rentré à la Gendarmerie Nationale le 16 octobre 1929. Celui-ci est passé par les brigades de Bruxelles, Jumet, Liège, Visé, Grupont et Binche. Celui-ci arrive finalement à la brigade d'Anderlues le 24 avril 1947. Celui-ci est décrit comme exemplaire dans son travail.

Le Roi décerna au gendarme la Croix de Chevalier de Léopold II à titre postume. Il se vu également décerné les décorations militaires de deuxième et première classes et la médaille commémorative de la Guerre 1914-18.



Le jeudi 15 janvier 1953, au matin eu lieu les funérailles du gendarme en présence de nombreuses personnalités. L'inhumation s'est faite à Ny-les-Soy en province du Luxembourg.




Sources :

Sources des photos :

Images et articles de presse envoyés par Jean-Michel THEIZEN



Vous avez des informations ou images sur cet hommage ? Contactez-nous ICI !

946 personnes ont visité cette page à la mémoire de Adelin MOGENET

Messages et condoléances

Laissez votre message :

Info! Votre adresse Email reste secrète et cachée.







Retour en arrière

Photo :

Adelin MOGENET

Date du décès :

12/1/1953 à 45 ans

Cause du décès :

Meurtre

Grade :

Maréchal des Logis-Chef
23 année(s) de service

Corps d'appartenance :

Gendarmerie
Brigade d'Anderlues

                       

Lieu du décès :

Rue du Château, face au n°23, 6150 Anderlues ( Hainaut )

Voir la carte intéractive globale