VANDERKELEN

10/3/1912

Ernest WULEWY

Son histoire

Le dimanche 10 mars 1912 en soirée, deux individus ivres se querellent sur la chaussée en s'échangent des coups. Le garde-champêtre VANDERKELEN de la commune de Denderwindeke, intervient alors.

C'est à ce moment qu'un des deux protagonistes sort un revolver de sa poche, et tire à deux reprises en direction du ventre et de la poitrine du garde-champêtre. Celui-ci meurt à la suite de ses blessures dans la nuit du lundi au mardi, alors qu'il se trouve à son domicile.

Il laisse derrière lui une veuve et six enfants en bas âge.

Concernant l'auteur, il s'agit d'un certain Edmond L., âgé de 18 ans. La presse de l'époque mentionne qu'il doit être protégé par la gendarmerie, lors de son transfert vers la prison d'Audenarde, la population poussant des "cris de mort" à son encontre.


Sources :

- « Une victime du devoir », L'indépendance belge, 13 mars 1912, p.4 Consulter
- « Tentative de meurtre sur un garde champêtre - Mort de la victime », Le Peuple, 13 mars 1912, p.3 Consulter

Sources des photos :



Vous avez des informations ou images sur cet hommage ? Contactez-nous ICI !

880 personnes ont visité cette page à la mémoire de VANDERKELEN

Messages et condoléances

Laissez votre message :

Info! Votre adresse Email reste secrète et cachée.







Retour en arrière

Photo :

VANDERKELEN

Date du décès :

10/3/1912

Cause du décès :

Meurtre

Grade :

Garde champêtre

Corps d'appartenance :

Police rurale
Commune de Denderwindeke

                       

Lieu du décès :

( Flandre orientale )

Voir la carte intéractive globale