Adjudant

Alphonse PONSARD

21/7/1955 -  7/6/1993


Luc SCHAMP


Son histoire

La nuit du 7 juin 1993, le 1er Maréchal des Logis José SONVEAU et son collègue l'Adjudant Alphonse PONSARD sont de garde au Centre des transmissions radio-téléphone (CTR) de la gendarmerie de Spa.

A 6 heures du matin, on découvre les deux gendarmes abattus sur leur lieu de travail. PONSARD a été touché à bout portant, tandis que SONVEAU est atteint de sept projectiles.

L’enquête permet d’identifier l’auteur comme étant leur “collègue”, l'Adjudant Francis GILOT. Celui-ci aurait rôdé de nuit au niveau de la caserne, s’en prenant alors aux deux malheureux pour un mobile qui n’est pas clair.

Trois jour plus tôt, Leopoldo Kljun Lubija, un Yougoslave, était tué par Francis GILOT d’une balle dans la tempe derrière le théâtre de la Place, à Liège.

L’arme utilisée pour commettre les trois meurtres est une arme que GILOT avait volé à la caserne de Neufchâteau. Son arme de service lui avait été enlevée en 1990 après qu’il l’ait exhibée deux fois sans motif raisonnable.

Selon les médias, Francis GILOT était aigri de n’avoir jamais été décoré pour s’être blessé avec son propre pistolet, à Cointe, lors d'une surveillance antiterroriste. De plus il était peut-être jaloux d’Alphonse PONSARD qui lui avait succédé à la tête de la brigade de Lierneux.

José SONVEAU était marié et père de deux enfants, il avait précédemment était affecté à la brigade de Verviers.

Alphonse PONSARD était papa d’une petite fille. Il commandait la brigade de Lierneux depuis 1991, après avoir servi huit ans à l’Escadron Spécial d’Intervention (ESI) et être passé à la brigade de Seraing.


Sources :

- “UN ADJUDANT DE GENDARMERIE DEVANT LES ASSISES DE LIEGE LA PARAFFINE A CONFONDU LE TRIPLE MEURTRIER”, 20/03/1995, LeSoir.be Consulter
- “Deux gendarmes exécutés par un ex-collègue à Spa: c’était il y a 20 ans…”, 7/6/2013, SudInfo.be Consulter
- “Il y a 25 ans, le mari gendarme de Josiane était tué à Spa: «Je me suis mise à la place des familles des policières de Liège»”, 5/6/2018, SudInfo.be Consulter
- “Le veuve du policier José Sonveau, abattu il y a 25 ans, témoigne: " Je ne sais que trop bien le drame que cela peut être"”, 27/8/2018, DHnet.be Consulter

Sources des photos :

- DHnet.be



Vous avez des informations ou images sur cet hommage ? Contactez-nous ICI !

4279 personnes ont visité cette page à la mémoire de Alphonse PONSARD

Messages et condoléances

Paty Leslie le 07/06/2019 à 17h25min37s #68

Deux anciens, que j'ai bien connu lors de leurs fonctions respectives au 4 Gp Mob de Vottem, avant leur mutation en brigade. Que leurs souvenirs perdurent en reconnaissances de leurs contributions au bien être et à la sécurité de la société.


Jan Vanderschueren le 08/06/2019 à 13h10min25s #72

Mijn respect. Ik publiceer elke 3 maand in NSPV-boekje ARRO GENT SYNDICAAL een eerbetoon en herdenking aan in dienst gevallen collegae. Ik zal dit voor deze collegae ook doen. Respect


Aimé Bille le 08/06/2019 à 20h22min08s #73

J'ai bien connu José lorsque j'étais à la Bde de Sprimont et lui au Dist de Spa. Il était chauffeur du Comd Dist. Un brave homme. Que lui et son collègue reposent en paix.


MAGIEN Henri le 09/06/2019 à 19h26min23s #74

J'ai bien connu Alphonse PONSARD, nous étions 3 Adjt dans le même bureau à la Bde de SERAING, Alphonse, Albert Remy aujourd'hui décédé et moi. Quelle tristesse et surtout qu'elle rage lorsque nous, Albert et moi, avons appris le décès tragique de nos deux collègues lâchement abattus. Et encore plus révoltés lorsque l'assassin, un collègue, fut arrêté. Enfin le temps estompé la douleur mais le souvenir restera toujours. Chers collègues reposez en paix, tout comme toi Albert Remy.
Henri MAGIEN.


Vercampts Nadia le 19/06/2019 à 11h39min02s #77

bien triste pour leurs familles je me souvient très bien de se grand malheur alors qi.ilsl fessait leurs travail et ses très bien de leurs faire hommages pour ne pas les oublier


Laissez votre message :

Info! Votre adresse Email reste secrète et cachée.



SECURITE : Combien font 2+2 ? (Ecrivez la réponse en chiffre !)





Retour en arrière

Photo :

Alphonse PONSARD

Date du décès :

7/6/1993 à 37 ans

Cause du décès :

Criminelle

Grade :

Adjudant

Corps d'appartenance :

Gendarmerie
Brigade de Lierneux

                       

Localisation :

Locaux de la Gendarmerie, avenue Reine Astrid à Spa (Liege)

Voir la carte intéractive globale