Commissaire-adjoint

André HERMANS

5/6/1909 -  10/2/1945


Louis LALLEMAND


Son histoire

Lors de la seconde guerre mondiale, de nombreux membres du corps de la Police Communale de Deurne rejoignent la résistance, au sein du groupe la Brigade Blanche (Witte Brigade en néerlandais), surnommé Fidelio.

Dans la nuit du 14 au 15 janvier 1944, la « Sicherheitspolizei » (Sipo), police de sûreté allemande, réalise une rafle visant l’ensemble du corps de Police de Deurne. Tous les membres sont arrêtés, 43 policiers sont déportés en Allemagne et 35 mourront des atrocités subies lors de leur détention en camp de concentration.

Le Commissaire-adjoint André HERMANS était l’un d’eux, il meurt au camp de concentration de Gross-Rosen.

Le 14 janvier 2018, un moment pour la paix, le « Vredesmonument » est inauguré sur la Wim Saerensplein à Deurne. Ce monument reprend les noms et visages de tous les policiers résistants de Deurne, victimes des nazis.


Sources :

Sources des photos :



Vous avez des informations ou images sur cet hommage ? Contactez-nous ICI !

146 personnes ont visité cette page à la mémoire de André HERMANS

Messages et condoléances

Laissez votre message :

Info! Votre adresse Email reste secrète et cachée.



SECURITE : Combien font 2+2 ? (Ecrivez la réponse en chiffre !)





Retour en arrière

Photo :

André HERMANS

Date du décès :

10/2/1945 à 35 ans

Cause du décès :

Criminelle

Grade :

Commissaire-adjoint

Corps d'appartenance :

Police communale
Deurne

                       

Localisation :

Gross-Rosen (Allemagne) (À l'étranger)

Voir la carte intéractive globale